Glendon - français

Volume 7 - Numéro 1 - Printemps 2011

Issue link: http://digital.yorku.ca/i/26053

Contents of this Issue

Navigation

Page 22 of 29

CAHIER SPÉCIAL - CAMPAGNE LANCEMENT DE LA PHASE II auteure : Marika Kemeny Le 19 octobre dernier, Glendon célébrait, en même temps que le suc cès de la phase I, le lancement de la phase II de sa campagne de finan cement Leadership pour les défis mondiaux, lors d’une soirée organisée par le Bureau de l’avancement, des diplômés et des relations extérieures, sous la direction de Marie-Thérèse Chaput. anniversaire York à la puissance 50. Mme Chaput a annoncé que cette première phase avait été une grande réussite, puisqu’on avait déjà dé passé, en avril dernier, l’objectif de 5 millions de dollars. Puis elle a présenté les membres du comité de la campagne, dont le nouvel objectif est d’attein dre 10 millions de dollars, sous forme de dons, à partir de cet automne. La phase I avait été lancée en mars 2008, dans le contexte de la campa - gne du 50e Le comité de la campagne de financement est coprésidé par Claude Lamoureux (LL.D. 2007), ancien P.-D.G. du conseil d’administration du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario; par Martha Shuttleworth, diplômée de Glendon (B.A. 1972), présidente et fon dat rice de la Neptis Foundation; et par Michael Locke, diplômé de Glendon (B.A. 1975), dirigeant retraité du secteur des finances. Le comité est formé également d’Alain Baudot, professeur émérite et directeur des Éditions du GREF; d’André Galipeault, président du Groupe Galipeault inc.; et d’Albert Tucker, principal émérite de Glendon. Marie-Thérèse Chaput a souligné le rôle important que ces personnes ont joué dans le suc cès de la campagne de financement, grâce à leurs efforts, leurs conseils et leur contribution financière. Elle a souhaité ensuite la bien venue à l’architecte Renée Daoust, de la firme Daoust Lestage, de Mont réal, qui est à la tête du projet de con struc tion du nouvel édifice sur le campus, et remercié de sa générosité, en particulier du financement accordé à la soirée, la Banque Nationale, repré sentée ce soir-là par Jacques Naud, vice-président, Vente et service aux particuliers pour l’Onta rio et l’ouest du Canada. « La campagne Leadership pour les défis mondiaux a pour but d’aider Glen don à préparer les prochaines générations de décideurs à rele ver les défis d’un monde économique et politique en constante mutation, a dé - claré le principal du Collège, Kenneth McRoberts. L’ouverture récente à Glendon d’une école des affaires publiques entièrement bilingue est un jalon important de ce parcours. Le choix de Glendon comme Centre d’ex - cel lence dans le sud de l’Ontario pour les études postsecondaires en fran - çais et bilingues par le gouver ne ment de la province, ainsi que les 20 mil - lions de dollars accordés pour la création des infrastructures néces saires à ce rôle récom pensent également le Collège de ses réalisations, en plus de représenter un investissement dans son avenir, qui s’annonce radieux.» M. McRoberts a félicité le Bureau de l’avancement de Glendon et sa direct rice, Marie-Thérèse Chaput, pour leur dévouement et leur admirable réus site. «Glendon est un produit extraordinaire et son parcours comme établis sement bilingue est unique. Nous élevons cons tam ment nos cri tè - res de qualité, par exemple en réussissant à attirer les meilleurs étu diants et en établissant de nouveaux program mes, comme le dou ble bac ca - lauréat en Arts et en Édu ca tion pour les futurs ensei gnants d’immersion française, le B.A. international (B.A.i.), main tenant offert dans presque tous Claude Lamoureux, LLD’07 Michael Locke, Martha Shuttleworth, Jacques Naud et Marie-Thérèse Chaput Kenneth McRoberts, Renée Daoust, Alexander Himelfarb et Claude Lamoureux La Revue de Glendon 2011 ] 21 [ Glendon Magazine 2011

Articles in this issue

Archives of this issue

view archives of Glendon - français - Volume 7 - Numéro 1 - Printemps 2011