Glendon - français

Volume 7 - Numéro 1 - Printemps 2011

Issue link: http://digital.yorku.ca/i/26053

Contents of this Issue

Navigation

Page 5 of 29

NOUVEAU CENTRE D’EXCELLENCE auteure : Marika Kemeny CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE D’EXCELLENCE CÉRÉMONIE D’INAUGURATION DES TRAVAUX À GLENDON Le 20 septembre a eu lieu la cérémonie d’inauguration officielle des travaux de construction du nouvel édifice qui permettra à Glen don de remplir sa mission de Centre d’excellence pour les étu des postsecondaires en français et bilingues dans le Sud de l’Ontario. Le président de l’Université York, Mamdouh Shoukri, et le prin ci - pal de Glendon, Kenneth McRoberts, étaient entourés de John Milloy, ministre de la Formation et des Collèges et Univer sités de l’Ontario et ministre de la Recherche et de l’Inno va tion; Paul Genest, sous-ministre des Affaires intergouver ne men tales, secré - taire associé du Conseil des ministres et sous-ministre délé gué aux Affaires francophones; Jérôme Cauchard, consul général de la France à Toronto; Paul-Arthur Huot, du Bureau du Québec à Toronto, ainsi que de nombreux autres dignitaires, pro fesseurs, membres du personnel et étudiants venus assister à l’inaugu - ration des travaux, qui devraient être terminés en décembre 2011. « Nous sommes heureux que le gouvernement de l’Ontario in - ves tisse dans la construction d’un bâtiment afin de faire du col - lège Glendon de l’Université York le Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues dans le Sud de l’Ontario, a déclaré Mamdouh Shoukri, président et vice-chan ce - lier de York. Ce nouvel édifice offrira à nos étudiants fran co - phones l’expérience éducative de qualité supérieure néces saire aujourd’hui, dans notre environnement économique et politique en constante évolution. » Le ministre Milloy a mani festé son enthou siasme pour le projet et pour la col la boration ex cep tion nelle des partici pants. « Le gou - verne ment de l’Ontario est fier d’aider Glendon à ren forcer encore sa répu ta tion bien méritée d’ex cel lence dans le domaine de l’édu ca tion fran cophone et bilin gue, a-t-il déclaré. C’est un grand jour pour York, un grand jour pour Glendon et un grand jour pour l’Ontario.» Le principal de Glendon, Kenneth McRoberts, a remer cié le ministre Milloy de ses bon - nes paroles et de son appui au Col lège. Il a rappelé égale ment l’importance du don personnel fait par la présidente émé- rite de l’Univer sité York, Lorna Mars den, pour soutenir ce pro - jet, ainsi que la contribution de la Banque Natio nale. M. le ministre John Milloy « Le rôle de Glendon est uni - que dans le Sud de l’Ontario », a dé claré le principal. « C’est le seul établissement de la région à offrir une telle diversité de cours universitaires en langue fran çaise, répartis entre 22 pro - grammes de premier cycle, principa lement en sciences humai - nes et sociales, trois programmes de maîtrise et un de doctorat. De plus, la plupart de nos profes seurs réguliers peuvent ensei - gner en français aussi bien qu’en anglais et tous les membres de notre personnel peuvent servir les étudiants dans les deux langues. » Le principal a rappelé que le tiers de la population francophone de la province vit maintenant dans le Sud de l’Ontario et que ce groupe continue de croître. La région affiche également la plus grande concentration d’élèves en immersion française de la pro - vince. Ces données soulignent « le besoin croissant d’une éduca - tion en français au niveau universitaire dans notre région. De fait, le nombre d’étudiants inscrits à Glendon a connu une crois sance de 40 % depuis dix ans », passant de 1 700 à près de 2 700 pour l’année en cours. « Il est évident, par conséquent, que nos infrastructures actuelles ont atteint les limites de leur capacité d’accueil […] et que la décision du gouvernement ontarien d’investir 20 millions de dollars dans notre campus arrive à point nommé, a-t-il ajouté. Le nouvel édifice sera relié au pavillon York et offrira des salles de classe et des aires d’étude ultramodernes aux étudiants, ainsi qu’un amphithéâtre de 250 places. Le principal Kenneth McRoberts, le ministre Paul Genest et le ministre John Milloy Selon le principal, «grâce aux possibilités que nous offre cet espace supplémentaire, nous avons pu mettre sur pied plusieurs nou veaux programmes, comme un Baccalauréat en éducation pour futurs enseignants de français, une option de BAi bilingue et trilingue pour plusieurs de nos programmes, un programme de doctorat en Études francophones et une maîtrise bilingue en Affaires publiques et internationales (MAPI). Celle-ci est offerte par l’École des affaires publiques et internationales de Glendon.» La Revue de Glendon 2011 ] 4 [ Glendon Magazine 2011

Articles in this issue

Archives of this issue

view archives of Glendon - français - Volume 7 - Numéro 1 - Printemps 2011