Glendon - français

Revue de Glendon (Volume 12, Issue 1)

Issue link: http://digital.yorku.ca/i/594981

Contents of this Issue

Navigation

Page 28 of 29

27 LA REVUE DE GLENDON 2015-2016 I GLENDON MAGAZINE 2015-2016 DIPLÔMÉS DE L'ÉAPI A lexandra Service est convaincue que les forces du programme de MAPI se trouvent dans sa nature interdisciplinaire, son bilinguisme, ses stages et le trimestre d'études à l'étranger ainsi que dans l'envergure et l'expérience des professeurs. Le programme l'a bien préparé en l'exposant aux divers aspects de l'élabo- ration des politiques et surtout aux moyens pour mettre en œuvre des politiques publiques. Bien que chaque emploi exige l'acquisition de nouvelles connaissances, elle estime que sa formation pour la MAPI lui a permis de se doter des compétences de base qui l'ont aidée à acquérir les connais- sances pour analyser des politiques de divers points de vue – local, national ou international – en plus de lui permettre de s'adapter plus facilement à son milieu de travail. Pendant toutes ses études, elle a toujours su qu'elle voulait travailler pour un organisme sans but lucratif dans le domaine de la protection de l'environnement. Son poste actuel s'inscrit parfaitement dans son plan de carrière. Alexandra est spécialiste des programmes de conservation chez Canards Illimités Canada, un organisme sans but lucratif à l'avant-plan de la conservation des milieux humides. Elle s'occupe surtout de programmes environnementaux munici- paux qui visent à encourager une meilleure conservation de l'environnement et de la Terre. Auparavant, elle était analyste principale des politiques chez Environnement Canada. Sa plus grande surprise lorsqu'elle a travaillé au gouver- nement fut de découvrir que son expérience était un peu différente de ses attentes lorsqu'elle a terminé le programme de MAPI. Cette surprise s'explique du fait qu'au lieu de tra- vailler sur l'élaboration de programmes (un domaine qu'elle avait étudié dans la MAPI), elle a constaté que les recherches devaient servir à leur soutien. M aguessa Morel-Laforce est analyste de politiques au Conseil des produits agricoles du Canada dont le rôle est de gérer la production de la volaille et des œufs au pays. Ses responsabili- tés correspondent à la partie III de la Loi sur les offices des produits agricoles, soit l'établissement d'organismes de commercialisation ayant le pouvoir de percevoir des droits sur le commerce interprovincial et intraprovincial ainsi que sur les importations. Le rôle de Maguessa est de fournir des renseignements aux personnes qui font des demandes et d'examiner les demandes. L'ÉAPI a bien préparé Maguessa à ce poste en lui enseignant la pensée critique. Il recommande l'École des affaires publiques et internationales de Glendon à toute personne qui désire avoir une carrière dans la fonction publique. Pour réussir, il recommande de « travailler fort, d'être constant et de ne pas perdre de vue son objectif ». C'est le cours obligatoire du Colloque qui a eu une grande influence sur les études de Maguessa. Chaque semaine, un conférencier d'un domaine relié aux politiques publiques venait partager son expérience et son savoir. Le cours Colloque : Le Canada et sa place dans le monde (PIA 6200) permet une réflexion critique sur les défis auxquels font face le Canada et l'État canadien, tant du point de vue national qu'international. « L'emplacement et la taille du programme sont sans aucun doute parmi ses atouts. Il se trouve dans un merveilleux quartier au centre de Toronto et Glendon est un petit campus avec de très bonnes installations. La petite cohorte d'environ 19 personnes a permis de créer une équipe solide et les professeurs étaient toujours prêts à poursuivre les discussions après les cours. » Alexandra Service (2009-2011) Maguessa Morel-Laforce (2008-2010) Rencontre avec

Articles in this issue

Archives of this issue

view archives of Glendon - français - Revue de Glendon (Volume 12, Issue 1)